QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES SUR OMNISCRIPTUM

Tout d’abord, oui. Oui, nous sommes conscients des critiques envers OmniScriptum que l’on peut trouver sur Internet. Jusqu’à présent, notre politique a toujours été de contester les informations (souvent mensongères) directement auprès de chacun de nos auteurs potentiels. Tout en poursuivant cette approche, nous voulons également nous opposer aux critiques formulées à l’égard d’une plateforme publique comme celle-ci. Parce que nous sommes conscients que les médias, les compétiteurs et les milieux académiques voudraient aussi savoir ce que nous avons à dire à cet égard. Et si on peut dire quelque chose à propos d’OmniScriptum, c’est que nous ne sommes PAS craintifs.

Un conseil à tous. Avant de lire un article de blog, de presse ou toute autre source d’information sur OmniScriptum, vérifiez la date. Il y a de fortes chances que l’information date de plusieurs années, qu’elle soit dépassée fausse. Notre entreprise a énormément changé et évolué au cours des dernières années. Nous avons changé notre méthode de travail, nous avons changé nos conditions de publication, nous avons même changé notre nom. Juste pour clarifier – nous sommes OmniScriptum!
Alors, c’est parti…

OmniScriptum est un éditeur prédateur qui vous enlèvera vos droits d’auteur

Faux !
Puisque vous êtes l’auteur de l’œuvre, vous êtes le titulaire du droit d’auteur. En fait, voici un passage directe de notre contrat d’édition: ” L’auteur restera propriétaire des droits d’auteur de son œuvre “. Le contenu que vous créez vous appartient, et vous décidez quoi en faire.

OmniScriptum ne donne pas de copies imprimées gratuites

Vrai !
Si vous êtes notre auteur, vous devriez savoir 2 choses principales à propos de nos processus – le processus de publication en tant que tel est gratuit et tous les titres sont imprimés à la demande (POD)par l’un de nos 12 partenaires dans le monde. A savoir, il n’y a pas de stock physique de plus de 300 000 monographies existants dans notre catalogue d’où nous pourrions simplement choisir une copie imprimée. Serait-il écologique de conserver plus de 500 exemplaires de chaque œuvre publiée (oui, c’est le nombre d’exemplaires qu’il faut imprimer si l’on veut utiliser une machine d’impression offset) dans le monde entier? Non. Notre environnement mérite mieux. Ainsi, nous n’imprimons des exemplaires qu’une fois qu’ils sont demandés (commande, demande d’un exemplaire de critique auprès des médias, demande de dépôt auprès d’une bibliothèque nationale, etc.). Nous sommes également en mesure d’offrir TOUJOURS des copies imprimées gratuites qui accompagnent les commandes de livres de nos auteurs.

Les livres OmniScriptum sont trop chers

Faux !

Tout d’abord, nous assurons la gratuité totale de nos services d’édition pour nos auteurs. Pour ce faire, nous devons se baser sur le prix du livre pour couvrir les frais de publication. Cela inclut non seulement les coûts d’impression, du service informatique, des ressources humaines associés à la publication, mais aussi les frais de distribution. Nous devons nous assurer que l’ouvrage est disponible dans le monde entier, ce qui comprend l’enregistrement du livre auprès de divers distributeurs, la participation à des appels d’offres universitaires, etc. qui sont tous soumis à des charges de distribution. Une commission, tout simplement. Comme nous sommes financés exclusivement par la vente de nos livres, nous donnons beaucoup d’importance à un équilibre optimisé entre la rentabilité et les possibilités de commercialisation lors de la détermination de nos prix. Si vous comparez nos prix avec ceux d’autres maisons d’édition de publications académiques, vous constaterez qu’ils sont similaires. Parfois encore plus attractifs. Certains des 5 premiers éditeurs académiques mondiaux proposent un livre électronique au prix de 100 euros. Pas nous.

OmniScriptum paie peu ou pas de redevances

Faux !
Mais soyons francs – si vous avez choisi de publier avec nous parce que vous aimeriez devenir le prochain Paulo Coelho, Nora Roberts ou Stephen King en termes de revenus, nous risquons peut-être de vous décevoir. Nous ne promettons pas à nos auteurs qu’ils peuvent faire leur vie à partir d’une (ou deux ou trois…) publications avec nous. Le marché académique est spécifique, c’est un secteur (parfois étroit) dans lequel votre publication pourrait faire son entrée.Il est fort probable que votre titre ne figurera pas sur la liste des best-sellers d’Amazon. Est-ce que cela signifie qu’il est moins digne d’être publié ? Absolument pas ! C’est pourquoi nous rémunérons nos auteurs avec des redevances qui sont considérées comme moyennes à élevées dans la publication universitaire imprimée. Nous avons des auteurs qui ont reçu des milliers d’euros en redevances. Mais la plupart des auteurs ont reçu un chèque-cadeau pour quelques euros. Il est dans l’intérêt commun le notre et celui de nos auteurs de pouvoir obtenir d’importantes redevances. Et notre équipe de commercialisation et de distribution travaille d’arrache-pied pour y parvenir pour le plus grand nombre d’auteurs possible.

OmniScriptum ne fait pas appel au comité de lecture classique

Vrai!
Le comité de lecture classique a été l’un des sujets les plus discutés par les scientifiques et l’une des lances les plus fréquemment utilisées contre nous par l’industrie de l’édition universitaire. Tout d’abord, toutes les thèses que nous avons publiées ont déjà fait l’objet d’un examen minutieux par le tuteur, puis par le 2e lectorat à leur soumission. Pourquoi devrions-nous prétendre que nous connaissons mieux le sujet de la spécialité qu’un comité de professeurs dans une université? L’idée derrière le comité de lecture était qu’il éliminerait les travaux de faible qualité et ne partagerait que les travaux scientifiques qui résistent aux ” critères de qualité “. Néanmoins, les comités de lecture ont été critiqués pour leur inefficacité, leur partialité, leur motivation erronée, etc. Le Dr Richard Smith, dans le Times Higher Education Ranking, a décrit le comité de lecture comme étant ” en grande partie une loterie, anti-innovatrice, lente, coûteuse, gaspilleuse de temps scientifique, inefficace, facile à abuser, sujette aux biais, incapable de détecter la fraude et non pertinente “. Le débat sur l’évaluation des comité de lectorat dans le milieu universitaire est en cours. Il se trouve que nous faisons partie du mouvement anti-revision , avec une vaste communauté de scientifiques et d’universitaires. De quelle taille ? Cherchez simplement ” critique sue les comités de lecture ” dans votre moteur de recherche préféré et laissez-vous surprendre.

Pourquoi devrais-je publier avec OmniScriptum si je peux imprimer une copie de mon manuscrit dans la boutique de copie et d’impression voisine pour 3 euros?

Vrai !
Oui, vous pouvez apporter votre manuscrit chez le photocopieur le plus proche et obtenir une version imprimée pour 3 euros, peut-être même avec une ” couverture “. C’est quelque chose de semblable à ce que les maisons d’auto-édition offrent aussi aux auteurs. Mais notez que le manuscrit , bien que ressemblant à un livre, lui manque quelques éléments qui ne peuvent être ajoutés qu’en publiant chez nous (mais pas avec des maisons d’auto-édition). Tout d’abord, notre équipe de gestion de l’impression veille à ce que le livre puisse être imprimé dans le monde entier. Cela inclut la création de fichiers prêts à imprimer. Deuxièmement, nous indexons votre livre avec un ISBN. Un point supplémentaire c’est que le copy-shop ne fait aucune offre.
Un ISBN garantit que votre titre peut être répertorié et vendu par les plus grandes librairies du monde. Troisièmement, nous commercialisons votre livre. Nous envoyons toutes les informations à plus de 200 sociétés de distribution dans plus de 40 pays dans le monde. Cela inclut les géants de l’industrie comme LSI / Ingram, Amazon, Hachette Livre, Ozon et autres. Au besoin, nous préparons des catalogues, nous envoyons des exemplaires aux médias et nous effectuons d’autres activités de marketing.

OmniScriptum publie du contenu Wikipédia

Faux !
Il y a quelques années, notre société précédente publiait du contenu également disponible sur Wikipédia, et le faisait ouvertement (chaque titre avait été marqué de l’étiquette ” Contient du contenu Wikipédia “), légalement et selon les propres Conditions générales de Wikipédia. Cependant, cette pratique a été supprimée il y a plus de 5 ans. OmniScriptum ne publie aucun contenu Wikipédia, se concentrant uniquement sur les auteurs académiques ou d’intérêt particulier.

Omniscriptum publiera n’importe quoi sans aucune sélection

Faux !
Contrairement au style traditionnel de l’industrie de l’édition, nous sommes un éditeur polyvalent. Tout le monde est invité à partager son travail, ses idées et à avoir de grandes chances que l’œuvre soit publiée. Est-ce que cela signifie que nous avons un ratio de soumission/publication de 100 % ? Non, pas du tout. Nous avons dû rejeter des auteurs parce que leurs œuvres ne sont pas correctement référencées, qu’elles contiennent du contenu plagié ou, franchement, qu’elles n’ont aucun sens. Nous avons également mis fin à des contrats d’édition avec des auteurs qui se sont permis d’être impolis envers notre rédaction ou envers d’autres auteurs. Si vous êtes un auteur débutant, mais ouvert d’esprit, vous vous sentirez confortablement à l’aise avec OmniScriptum.

OmniScriptum est une maison d’édition à compte d’auteur

Faux !
Chaque personne ayant consulter L’encyclopédie à lecture rapide (W) vous dira dans sa première phrase que les L’édition à compte d’auteur facturent des frais aux auteurs pour la publication. Nous ajouterons à cela – non seulement les maison d’édition à compte d’auteur facturent l’auteur, mais aussi les maisons d’édition traditionnelles. OmniScriptum ne facture pas ses auteurs pour les services de publication. Il y a des caractéristiques qui entraînent des coûts de production plus élevés (comme l’impression couleur, par exemple), et ici nous discutons habituellement avec l’auteur de ce qui est possible gratuitement et de ce qui ne l’est pas. Mais notre service de publication en tant que tel est gratuit.

Vous avez encore des questions ? Participez à la discussion !

L'éditeur

Éditions universitaires européennes sont une marque de International Book Market Service Ltd.

Siège sociale:

Brivibas gatve 197, LV-1039, Riga
Latvia, European Union
Fax: +371 68620455

E-Mail: info@omniscriptum.com

Tribunal/numéro d’immatriculation: 90012088472

Comité de direction: Dr. Wolfgang Philipp Müller (PDG), Ieva Konstantinova, Liviu Oboroc, Christine Cateaux

Cette mention d’impression s’applique également aux noms de domaine :

Actualités

MoreBooks!

Retrouvez plus de 2,5 millions de titres dans notre boutique affiliée, dans différentes langues, genres et sujets innombrables.

Scroll to Top